Les enfants fines bouches

Votre enfant refuse de manger au repas ou refuse certains aliments? Il faut savoir que les goûts des enfants fluctuent beaucoup même d’une journée à l’autre. Il ne faut toutefois pas forcer un enfant à manger des aliments ou encore utiliser la nourriture comme récompense. Au contraire, Ellyn Satter une nutritionniste spécialisée dans le partage des responsabilités dans l’alimentation de l’enfant, souligne qu’il faut persévérer en présentant souvent l’aliment à l’enfant pour qu’il l’apprivoise. Il faut le laisser le regarder, y toucher et y gouter uniquement s’il en ressent l’envie. En effet, il est primordial de laisser la liberté à l’enfant de choisir ce qu’il veut manger. On dit qu’il faut de nombreuses expositions à un aliment pour que l’enfant l’accepte.


Il est également possible que l’appétit d’un enfant varie d’une journée à l’autre. C’est normal, puisque l’appétit est réglé sur la croissance de l’enfant et ce dernier à une fine compréhension de ses signaux de faim. Il est donc pertinent de présenter les aliments à l’enfant en lui laissant la responsabilité de choisir la quantité qu’il désire manger. Ne vous inquiétez pas, votre enfant ne se laissera jamais mourir de faim. Il faut également présenter le dessert comme les autres aliments (pour ne pas mettre les sucreries sur un piédestal) avec comme seule particularité qu’une seule portion de dessert est disponible.

Quelques trucs et astuces :

  • Présentez les plats au centre de la table et servez d’exemple en prenant une portion de chaque plat présenté;
  • Laissez l’enfant se servir lui-même sans lui mettre de pression;
  • Répondez aux questions et aux commentaires des enfants de manière neutre et informative;
  • Ne décrivez pas les aliments de façon dichotomique (« c’est bon ou c’est mauvais pour la santé »).

Persévérez, ça vaut le coup!

 

Source : http://ellynsatterinstitute.org/htf/thepickyeater.php

Les améliorations en littératie physique sont évidentes.

- Éducatrice (SK)